Non, aucun moto-taximan n’a été tué par la police municipale à Yaoundé

Une forte rumeur dans les réseaux sociaux affirme qu’un «bend-skinneur» a trouvé la mort le 13 février dernier dans la capitale, après une rixe avec des agents de la municipalité. Vraiment ? Telle une trainée de poudre, la rumeur du décès d’un conducteur de mototaxi (communément appelé bend-skinneur au Cameroun), qui aurait été tué par la police municipale à Yaoundé, s’est répandue dans les réseaux sociaux. Selon ladite rumeur, ce dernier serait mort après avoir été battu par les agents de la municipalité lors d’un contrôle inopiné au quartier Elig-Edzoa le 13 février dernier. Certains prétendent qu’il aurait rendu l’âme à l’Hôpital central où il aurait été conduit. «Nous n’avons enregistré aucun cas de ce genre», affirment des sources médicales interrogées. Du côté de la mairie de Yaoundé Ier dont dépend le lieu de l’incident, on rejette en bloc la version véhiculée dans les réseaux sociaux.

Social

  • Mobile App