Ngaounderé :la MIRAP ouvre solennellement son magasin temoin de vente

La cérémonie présidée par le gouverneur de la région, Kildadi Taguiéké Boukar en présence de l’administrateur de la structure, Cyprien Bamzok Ntol. Par l’ouverture de ce magasin, les ménagères de Ngaoundéré pourront désormais s’approvisionner en produits locaux à moindre coûts. Créée en février 2011 par décret présidentiel, la Mission de Régulation des Approvisionnement des Produits de Grande Consommation (MIRAP) se présente aujourd’hui comme un moyen de lutter contre la vie chère par la réduction des prix et la mise à la disposition des consommateurs des produits locaux. Pour l’administrateur de la Mirap, Cyprien Bamzok Ntol, depuis son opérationalisation en 2012, elle a utilisé 2 moyens de régulation du marché et de la facilitation des approvisionnements de proximité à travers les marchés forains dans les villes de Yaoundé et Douala et les marchés témoins périodiques dans les chefs-lieux des régions et de certains départements. En termes de chiffres, les résultats montrent que depuis sa création, la Mirap a permis au plan national d’organiser 3368 marchés tenus pour un volume de plus de 99.152 tonnes de produits agropastoraux pour un coût total de plus de 26.662.019.000 engrangés par les plus de 1300 organisations des producteurs qui ont participé aux marchés forains et marchés témoins périodiques dans les régions et les départements. Dans la région de l’Adamaoua, avant l’ouverture du magasin témoin de vente, la Mirap a pu organiser 59 marchés témoins périodiques pour 72 organisations des producteurs et opérateurs économiques pour un volume d’approvisionnement de plus de 1400 tonnes, soit plus de 464 millions de recettes. L’ouverture du magasin témoin de vente permanente de la Mirap à Ngaoundéré, situé au nouveau centre administratif, Beka Hosséré vient soulager les ménagères qui parcouraient des longues distances pour s’approvisionner dans les marchés.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App