Nextel :Les vietnamiens saisissent Paul Biya pour dénoncer Baba Danpullo

Dans une correspondance parvenue en exclusivité à la rédaction de EcoMatin, Do Manh Hung, directeur général (DG) de Viettel saisit le Président Paul Biya, pour solliciter sa diligente intervention dans ce qui pourrait bientôt tourner en crise diplomatique Ce qui se passe actuellement au sein de l’entreprise Viettel dont le nom commercial est Nexttel relève du domaine de l’incroyable. Des actionnaires qui se battent au point de porter l’affaire au niveau du président de la République. Dans une lettre que EcoMatin a obtenu en exclusivité, Do Manh Hung, directeur général (DG) de Viettel saisit le président Paul Biya, le 10 septembre 2018. Objet : « Votre haute intervention sur conflits créés par monsieur Ahmadou Danpullo au sein de la société Viettel Cameroun SA (Nexttel) ». Le DG de Viettel plante le décor en expliquant que, la maison-mère ViettelGlobal JSC détient 70% du capital de Nexttel, soient 210.000.000.000 de FCFA, « sous forme d’investissements en capital en plus de divers types de supports commerciaux onéreux » contre 30% détenus par l’actionnaire Camerounais Bestcam dont Baba Ahmadou Danpullo est le promoteur. Ce dernier est, de par ses actions, président du conseil d’administration de Nexttel. Entre autres récriminations, Do Manh Hung écrit : « Notre groupe a été surpris de recevoir par voie diplomatique des ambassades du Cameroun au Nigeria et en Chine une demande de paiement de la somme 92,8 milliards formulée contre nous par le président du conseil d’administration qui prétend réclamer le remboursement d’un montant qu’il aurait déboursé à titre de corruption pour influencer le processus d’attribution de la licence 2G et 3G à Nexttel ».

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App