[Nécrologie] Décès de Christian Penda Ekoka au Canada des suites de maladie

Christian Penda Ekoka est décédé dans la ville de Toronto au Canada où il était admis au Princess Margaret Cancer Center pour des soins. Il souffrait d’un cancer du pancréas. Economiste de renommée internationale, ancien conseiller de Paul Biya et bras droit de Maurice Kamto lors de la présidentielle d’octobre 2018, l’économiste et leader du mouvement ACT-AGIR avait déjà été annoncé mort il y a quelques jours. Economiste de formation, Christian Penda Ekoka est né le 21 mars 1952 à Douala. Il est marié et père de 3 enfants. Après le baccalauréat C qu’il passe brillamment au Collège Liberman de Douala, il est sélectionné en 1971 par l’Agence canadienne de développement international (ACDI), afin de poursuivre des études d’ingénieur au Canada. Il a ainsi quitté son pays natal afin de poursuivre des études à Polytechnique de Montréal et de finances et management. Ancien membre du RDPC, qu’il a rejoint en 1996, Il a refusé de signer la pétition des dignitaires du Littoral pour un 7e mandat de Paul Biya à la tête du Cameroun. Il prône des réformes en profondeur. En 2018, CPE a créé le mouvement ACT-AGIR dont la devise est « Prenons notre destin en main ». AGIR-ACT est un mouvement de la société civile dont la finalité est de permettre à ses membres de réaliser pleinement leurs capacités créatrices. En juillet 2018, alors qu’il est toujours conseiller du Chef de l’État Paul Biya, et à la surprise générale, CPE annonce qu’il ne soutiendra pas sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre 2018, et que ACT-AGIR apportera son soutien à Maurice KAMTO, candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC). Une alliance politique naît dès lors entre ces deux organisations. Le 28 janvier 2019, CPE est arrêté à Douala avec Maurice Kamto et Albert Dzongang, au domicile de ce dernier sans titre, à l’issue des marches pacifiques organisées à travers le pays le 26 janvier 2019 par le MRC, en vue de contester le résultat de l’élection présidentielle d’octobre 2018 (donnant la victoire à Paul Biya au détriment du vainqueur Maurice Kamto), de revendiquer des enquêtes appropriées concernant les détournements massifs des fonds publics dans le cadre de la préparation de la CAN 2019, retirée au Cameroun, de plaider pour l’organisation d’un dialogue politique inclusif pour la résolution de la crise dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et, enfin, de prévenir toute passation de pouvoir de gré à gré à la tête du Cameroun. Ils seront détenus pendant neuf mois dans la prison principale de Kondengui, et libérés sans charges en octobre 2019. Ce décès survient alors Christian Penda EKOKA et son ancien allié Maurice KAMTO, sont déjà divorcés à cause de l’affaire liée à la gestion des fonds de Survie Cameroun lancée par Maurice KAMTO. La rédaction de 237STORY présente ses condoléance les plus attristées à la famille de Christian PENDA EKOKA.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps