Mobile money : voici une nouvelle arnaque.

«Cher (e) client(e), vu vos consommations durant les années antérieures, votre numéro a été tiré au sort dimanche sur Canal2 international et vous bénéficiez d’une prime bonus d’une valeur de 280 000 F à retirer dans toutes les agences !!! Pour plus d’informations veuillez contacter le directeur de vos primes bonus Mr Abomo Jean Jacke au 657424918.» C’est le message reçu il y a quelques jours par Solange B. venant d’un numéro inconnu. Comme cette cliente, Hervé F. a reçu un message similaire d’un numéro ne figurant pas dans son répertoire lui disant qu’on lui avait transféré 45 000 F par mégarde. Et qu’il devait les renvoyer à l’expéditeur. Ce sont là entre autres, les modes opératoires développées par les arnaqueurs. Ainsi hameçonnés, de nombreux usagers de la téléphonie mobile tombent les pieds joints dans le piège sans vérifier au préalable leur solde. « Quand j’ai reçu le message, l’escroc au bout du fil m’a supplié en me faisant croire qu’il s’agissait de l’argent du loyer qu’il croyait envoyer à son bailleur. Tout en m’implorant, il m’a envoyé un numéro via lequel je devais lui transférer cet argent. Sans le moindre doute, j’ai débité mon compte de 60 000 F avant de recevoir à l’immédiat le message de mon opérateur m’informant de mon nouveau solde. Et tout m’est revenu, je venais d’être victime d’une arnaque », témoigne Joël N., cadre dans une entreprise de la place, victime. Une situation qui cause de nombreux désagréments auprès de la clientèle. « J’ai été presque traumatisé. Cette arnaque a failli me coûter mon année académique. Heureusement que mes parents ne m’ont pas lâchée. J’avais transféré tous mes frais académiques avant de me rendre compte de l’entourloupe. Et lorsque j’ai relancé le numéro qui venait de me rappeler, personne ne décrochait. Je n’avais que mes yeux pour pleurer », confie Nathalie N., étudiante, qui n’a visiblement pas encore digéré le choc. Pour ceux ayant flairé l’arnaque, ils seront harcelés avec insistance au téléphone. Seuls les plus vigilants pensent au piège. « J’ai d’abord eu la présence d’esprit de vérifier mon solde avant de me rendre compte qu’il s’agissait d’une arnaque. Lorsque le voleur m’a rappelé, je ne l’ai pas épargné de toutes les insultes possibles, suivis de malédictions avant de raccrocher. Ce qui ne l’a pas découragé. Il a passé son temps à me rappeler toute la journée. J’ai dû bloquer son numéro », relate une mère de famille. Prudence donc !

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App