Migrations clandestines: l'on sensibilise les jeunes sur les dangers

Le top départ de la troisiéme phase de la campagne « Lost dream » a été donné mardi dernier à Yaoundé par Simon Wadjiri, inspecteur général des services du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique, représentant le ministre, parrain de l’événement. C’était en présence de l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, Hans Dieter Stell, prestataire financier du projet. Initiée par l’association « The Africain network of Germany », cette campagne vise à mettre en place, une plateforme de collaboration entre les jeunes pour lutter contre les migrations clandestines. Au cours de cette campagne lancée le 20 novembre dernier à Yaoundé et qui s’étend jusqu’au 18 décembre prochain, des médiateurs communautaires seront impliqués. Ces derniers vont parcourir les quartiers et les villages afin de   d’amener les populations et les jeunes à prendre conscience des méfaits des migrations clandestines

Social

  • Mobile App