Média: Amougou Belinga invite ses journalistes à prôner le vivre-ensemble

Dans une circulaire de ce vendredi, le PDG du groupe L'Anecdote réagi sur le vivre ensemble, dénonce et met en garde ses journalistes contre les propos xénophobes, tribaux, tribalistes qui pourraient être tenus sur ses antennes. La circulaire est relative au contenu des médias du groupe l'Anecdote dans la promotion de la préservation du vivre-ensemble de la paix et de la cohésion sociale, a pu constater Médiatude. Le PDG du groupe l'Anecdote demande à ce que les responsables centraux et extérieurs de Vision4, Satellite FM et journal l'Anecdote aient "un œil vigilant" sur les papiers des journalistes placés sous leur autorité. " Ils veilleront scrupuleusement à ce qu'aucun contenu blessant, pouvant heurter la dignité d'un groupe, jeter de l'huile sur le feu, ou constituer un appel au lynchage médiatique d'un groupe ou d'une communauté ne soit toléré." Exige Amougou Belinga. "De même, les présentateurs des émissions de débats et des émissions d'interaction devront prendre toutes les dispositions qui seront possibles en prévenant les invités sur les interdictions éditoriales de la stigmatisation des groupes, des tribus ou des ethnies." Tout manquement sera sanctionné de façon exemplaire, prévient-il dans sa circulaire. "Le choix des mots et des images devra toujours se faire avec vigilance et éviter un vocabulaire stigmatisant et inapproprié qui peut générer des conséquences malencontreuses." Source Médiatude

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App