MBOUDA: le SDF perd l'un de ses piliers au profit du MRC

En raison des frustrations dont il dit avoir été victime au sein du parti de la balance depuis quelques temps, Théodore Jiatsa vient de rejoindre les rangs du MRC. Décidemment, un malheur ne vient jamais seul. Après avoir perdu en raison de ses 11,58% des suffrages, sa position de 2ème force politique dans le département des Bamboutos à l’issue de l’élection présidentielle du 7 octobre dernier, au profit du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) qui a récolté 22,89% des voix des électeurs, le Social Democratic Front (SDF) se trouve en plus amputé de l’un des maillons essentiels qui l’aidait à garder cette place. Le parti de la balance vient d’assister impuissant au départ de Théodore Jiatsa. Celui qui occupait encore il y a environ une semaine, le poste de président du SDF dans la la circonscription électorale de Mbouda, vient quitter les rangs pour rejoindre le MRC. L’acteur politique dit n’avoir pas eu de difficultés à opérer cette transhumance. « Certains cadres du Sdf m’ont progressivement éloigné de ses idéaux. Par rapport à cela, je ne pouvais plus m’épanouir dans ce parti. Je suis un socio-démocratique, mais je ne me sentais plus à l’aise au sein du Sdf. L’autre raison de mon départ est que j’avais des problèmes avec certains cadres du parti et il ne fallait pas que l’ambiance pourrisse davantage », confie-t-il. Théodore Jeatsa qui se dit avoir été bâillonné et étouffé par des caciques du parti de Ni John Fru Ndi, confesse avoir opéré ce choix pour avoir plus de marge de manœuvre afin de continuer son combat politique. « Je me suis dit, compte tenu du fait que je ne sois plus accepté au SDF alors que je voulais continuer mon combat politique pour un Cameroun plus juste et plus prospère, je suis allé au MRC de mon propre gré », ajoute-t-il.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App