LFPC: Pierre Semengue<< à l'heure actuelle, aucun club au Cameroun n'est professionnel>>

Le président de la Ligue de football professionnel du Cameroun explique que pour qu’un club soit considéré comme professionnel, il faut qu’il remplisse des cahiers de charge. Le Général Pierre Semengue a accordé une interview au magazine «Lion indomptable», en sa qualité de président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc). Dans ladite interview, il parle entre autres de sujets en relation avec la gestion de la Ligue, les relations avec la Fédération camerounaise de football. Interrogé sur la manière dont il compte faire pour trouver des ressources financières pérennes pour la Ligue et les clubs, le Général Pierre Semengue indique que pour l’instant le Cameroun ne dispose pas de club professionnel. «Si vous voyez mon plan d’action, le premier point porte sur comment trouver une ressource pérenne. Je dois dire parce qu’il faut que les gens le sachent, le Cameroun est en arrière sur le plan financier pour ce qui est du championnat. Le Gabon nous dépasse largement, la Guinée équatoriale aussi, parce que ce que nous donnons ici à l’ensemble des clubs, c’est ce qui au minimum revient à chaque club pratiquement là-bas. C’est pourquoi, j’avais pensé à trouver des fonds afin que chaque club de Ligue 1 puisse avoir 500 000 000 et ceux de ligue 2, 350 000 000, ce qui leur permettrait de se mettre à la page, parce qu’il y a un cahier de charge à remplir pour être club professionnel. A l’heure actuelle, aucun club au Cameroun n’est professionnel, même pas Coton Sport qui est juste en avance sur les autres», explique le président de la Lfpc.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App