Les réserves des banques de la Cemac sont passées de 1606 à 1932 milliards

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) vient de publier le rapport sur la politique monétaire de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad). Composées des réserves libres (somme des placements des banques au marché monétaire, du solde de leur compte courant à la Beac et de leurs encaisses), et des réserves obligatoires, les réserves brutes du système bancaire de la Cemac sont passées de 1 606,2 milliards FCFA, il y a un an, à 1 932,6 milliards FCFA en juillet 2018. Ce qui représente une hausse de 20,3 % contre -30,8 % à la même période en 2017. En outre, l’on note une accélération du rythme de progression des réserves brutes des banques qui ont augmenté de 17,5 %, spécifiquement au second trimestre 2018, après +16,9 % au premier trimestre 2018. Sur cette période en particulier, les réserves libres des banques ont progressé de 19,4 % à 1 385,6 milliards FCFA, contre -36,1 % à la même date en 2017. Par composante, indique le rapport, cette évolution positive résulte principalement de la croissance du solde des comptes courants des banques à la Banque centrale (21,0 %, à 1 068,8 milliards FCFA). Les encaisses des banques, quant à elles, ont augmenté de 14,6 %, pour se situer à 316,8 milliards FCFA, tandis que les placements bancaires sur le marché monétaire sont restés constants à 55,4 milliards FCFA

Social

  • Mobile App