Les marches du MRC interdites à Douala 1er

L’administrateur civil principal, prétend par cette décision vouloir préserver l’ordre public. Les marches pacifiques du MRC prévues le samedi 01er juin dans l’arrondissement de Douala 1er ne s’y dérouleront pas. C’est la substance d’une décision de Tchakui Noundje Jean-Marie, sous-préfet de cette circonscription administrative. Dans ce manifeste, l’administrateur civil principal révèle que «Est et demeure strictement interdite, la tenue d’une marche publique projetée pour le samedi 01er juin 2019, par M. Melago Dongmo Filbert Roger, secrétaire départemental par intérim du Mouvement Pour La Renaissance du Cameroun (MRC) dans l’arrondissement de Douala 1er» Pour justifier cette décision, le sous-préfet convoque «le caractère séditieux des revendications objet de ladite manifestation étant porteur des germes de troubles à l’ordre public». Tout en précisant que tout «contrevenant aux dispositions de la présente décision s’expose aux sanctions prévues par la législation en vigueur». Il invite donc pour cela «toutes les forces de maintien de l’ordre de l’arrondissement de Douala 1er de se charger de l’exécution de la présente décision». Pour mémoire, le 10 mai dernier le président du MRC, Maurice Kamto et ses partisans ont annoncé depuis la prison centrale de Yaoundé des marches pacifiques pour le 1er et le 8 juin 2019, pour réclamer la libération sans condition de Maurice Kamto et de ses partisans, la reforme consensuelle du système électoral, l’ouverture d’une enquête sur le fiasco de la Can 2019 entre autres.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App