Les importations de poissons ont connu une baisse de l'ordre de 55% en 2016 et 2017

Selon le gouvernement, c’est le résultat d’une série d’actions initiée en faveur du développement de l’aquaculture. Les importations de poissons ont connu une baisse de l’ordre de 55% entre 2016 et 2017. L’information a été donnée par le ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales, le Dr Taiga. C’était au cours du Conseil de cabinet du mois de février présidé par le premier ministre, Joseph Dion Ngute à l’immeuble principal abritant ses Services. Selon le ministre de l’Elevage, cette régression des importations est due à l’augmentation de la production locale pendant cette même période. «Cette tendance à la baisse devrait se maintenir, au regard des actions engagées en faveur du développement de l’aquaculture et de la diversification des sources alimentaires», peut-on lire dans les colonnes du quotidien Cameroon tribune édition du vendredi 1ermars 2019. «Les données du ministère des Finances montrent que le déficit a été résorbé pour au moins 52 milliards de F entre 2016 et 2017», révèle le Dr Taiga. Cependant, les importations demeurent importantes. La demande intérieure est estimée entre 45 000 et 500 000 tonnes pour un déficit de l’ordre de 230 000 tonnes.

Social

  • Mobile App