Les déplacés de la crise anglophone affluent le septentrion

Certains s’y retrouvent depuis près de six mois déjà. C’est dans toutes les régions du Cameroun qui ne connaissent pas des crises violentes que les habitants des zones anglophones à savoir Nord-Ouest et Sud-Ouest vont trouver refuge. Après les régions du Littoral et de l’Ouest le camerounais des parties anglophones se rendent à présent dans le septentrion où ils espèrent trouver de meilleures conditions de vie. Ils sont étudiants, élèves, débrouillards et en grande partie démarcheurs. Dans la ville de Maroua, l’une de nos sources rapporte que certains de ces déplacés anglophones exercent comme des agents commerciaux qui proposent des produits manufacturés et médicaux à des prix promotionnels. Ils écument les domiciles, les buvettes, les bureaux et les lieux de grand rassemblement pour proposer leurs marchandises. Il y en a qui se sont improvisés en vendeurs ambulants de viandes hachées, de jus de fruit ou de matériels de quincaillerie dans le porte-tout.

Social

  • Mobile App