Les agences de transports fermées ont trouvé des moyens pour poursuivre leur activité

Dans des communiqués de presses sortis le 21 mars 2019 le ministre des transports Ernest NGALLE BIBEHE annonçait la suspension de 88 compagnies de transport routier interurbain. Cette décision touche les agences basées dans neuf régions du pays. Pour la région de l’ouest, 19 agences de transports étaient concernées. Cette sanction du ministère des transports a été prise au terme de l’audit effectué par ses services techniques dans les différentes régions du pays. Malgré un délai de 15 et de 30 jours qui avait été donné à toutes les agences incriminées pour régulariser leur situation administrative. Si quelques-unes qui ont pris au sérieux la décision du ministre des transports et ce sont pliées aux exigences du gouvernement, d’autres n’ont pas régularisées leur situation, mais ont trouvées des moyens pour contourner la loi et continué de mener leurs activités.C’est le cas de trésor voyage où vue de loin l’agence de transport semble ne pas fonctionné, mais à la salle d’attente il y a quelques passagers qui n’attendent que le départ pour leurs différentes destinations. Zita en partance de Douala nous a fait comprendre que c’est « la première fois » qu’elle empreinte la dite agence.

Social

  • Mobile App