[Politique]Le Préfet du Diamaré boycott la visite de Ketcha Courtès

Sur très haute instruction du Président de la République, S.E. Paul Biya, madame le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Célestine Ketcha Courtès, conduit une mission de travail de 48 heures dans le Septentrion, dès le samedi 31 août 2019 ; afin de voler au secours de ces populations sinistrées, après l’effondrement des ponts de Mizao et de Serewa, respectivement dans les localités de Maroua et de Tokombéré. Mais, très curieusement, le Préfet du Diamaré, Ernest Christian Ebele, reste introuvable, alors même que sa hiérarchie, le Gouverneur de l’Extrême Nord est sur le terrain. Conformément au cahier de charge du Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain, relatif à la mobilité des populations, l’effondrement récent de certains ouvrages de franchissement dans la Région de l’Extrême Nord du Cameroun, notamment sur les ponts Mizao, à Maroua et Serewa à Tokombéré ; interpelle au premier rang, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Joseph Dion Ngute, qui a immédiatement dépêché sur le terrain, madame le Ministre, Célestine Ketcha Courtès ; et dans sa suite, le Gouverneur Midjiyawa Bakary. En mission commando de 48 heures sur le terrain, Célestine Ketcha Courtès, devra trouver des mesures urgentes, à l’effet de rétablir la mobilité des riverains sinistrés. Il s’agira entre autres ; de sécuriser les accès aux différents ouvrages endommagés ; et d’aménager en urgence des voies de déviations. Par ailleurs, madame le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, prendra également d’autres dispositions concertés avec les autorités locales, pour des actions rapides et durables, en vue de démonter le pont endommagé de Mizao ; afin de lancer en urgence la construction des nouveaux ponts, de Mizao à Maroua et de Serewa à Tokombéré ; et de rétablir la circulation dans ces deux importantes localités. Face à tous ces défis urgents, le Préfet du Diamaré, Ernest Christian Ebelle, qui doit superviser toutes ces hautes recommandations du Chef de l’Etat est absent sur le terrain. Au point où le Délégué du Gouvernement et le Gouverneur auraient même évoqués l’inquiétude des populations du Diamaré qui se retrouvent sans interlocuteur. Durant tout le weekend, Samedi et dimanche, sans repos, madame le Ministre, Célestine Ketcha Courtès, aura à implémenter l'action urgente et durable du Gouvernement camerounais, à travers la recherche efficace les solutions appropriées, pour résoudre le problème de ces ouvrages d’art, attaqués par les effets indésirables des changements climatiques et par l'érosion. Avant de terminer sa mission expresse, Célestine Ketcha Courtès, en profitera pour remobiliser et redynamiser ses collaborateurs de la région de l’Extrême Nord, sur l’impératif catégorique de recadrer et de relancer dans l’urgence l’ensemble des travaux de réhabilitation de la voirie urbaine de la ville de Maroua ; au regard des délais impartis pour la Coupe d’Afrique des Nations, qui se déroulera au Cameroun en 2021.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps