Le parlement décide de promouvoir l'entrepreneuriat jeune dans l'Adamoua

C’est en faveur de la 6ème édition de la caravane de promotion de l’entreprenariat et de valorisation des métiers Agro-pastoraux auprès de la jeunesse de l’Adamaoua qui a mobilisé les entrepreneurs dynamiques des cinq départements.Une initiative motivée par la volonté des parlementaires, d’encourager l’entreprenariat des jeunes dans le domaine rural, comme le déclare l’honorable Théophile Baoro, vice-président de l’assemblée nationale :« Il y’a quelques mois lors de la visite du ministre de l’administration territoriale à Ngaoundéré, nous avons évoqué le fait qu’il n’y avait pas d’emploi pour les jeunes. Et ceci pourrait vraiment les faire glisser vers d’autres activités qui ne sont pas très légales. Il y’a le ministère de l’agriculture, le ministère de l’élevage qui a créé les organismes pour pouvoir accompagné les jeunes »Les manifestations de Ngaoundéré ont connues des innovations majeures au nombre de trois que l’honorable Gaston Kombo a relevé au cours de la cérémonie à savoir la journée d’éveil et de réarmement morale à l’université de Ngaoundéré ; la foire manifeste jeune au village des opportunités avec des sensibilisations sur onze thématiques allant du savoir être au savoir vivre au vue des attitudes négatives affichés par une certaine tranche de la jeunesse camerounaise, enfin l’espèce de promotion du vivre ensemble au regard des enjeux sécuritaires de l’heure. De quoi ravir les bénéficiaires qui ont retenus la leçon comme nous explique un encadreur du CNJC Vina :« Nous leur apprenons l’amour, nous leur apprenons la solidarité, la justice ; les valeurs qui doivent faire d’eux les citoyens exemplaires afin qu’ils puissent participer au développement de notre pays »

Social

  • Mobile App