Le ministre Jean De Dieu Momo déclaré "indésirable" en Occident

C’est la substance d’un communiqué publié récemment par le commandant en chef de la Brigade anti-sardinards. Le combat épistolaire que se livrent depuis des mois Jean De Dieu Momo, et ce regroupement de camerounais vivant à l’étranger, farouchement opposé au régime de Paul Biya continue de jouer les prolongations. La dernière salve particulièrement incendiaire tirée par le Ministre délégué auprès du ministre de la Justice garde des sceaux, après la mort de la mère d’Emmanuel Kemta, (activiste du collectif des organisations démocratiques de la diaspora et de la Brigade Anti -sardinards) n’a pas laissé le camp adverse indifférent. Ces derniers ont répliqué par un communiqué. Dans ce manifeste signé par Calibri Calibro, nom d’emprunt sous lequel on désigne le commandant en chef de la Brigade anti-sardinards, ces derniers exigent de Jean De dieu Momo qu’il présente ses excuses aux camerounais et à Emmanuel Kemta pour les propos désobligeants qu’il a prononcé à son endroit, et le retrait de son mur Facebook desdits propos. Ils terminent en lui annonçant qu’il ne sera plus la bienvenue dans les pays où se trouve la Brigade anti-sardinards Pour mémoire, le 28 mai 2019, après la mort de la mère de l’activiste Emmanuel Kemta, Jean De Dieu Momo, conscient que le combattant anti- Biya ne pourra pas mettre les pieds au Cameroun pour honorer la mémoire de sa génitrice, en a profité pour tourner en ridicule son combat sur Facebook «Un enfant qui ne peut même pas vous enterrer, quelle abomination ! Enfant indigne don la mère meurt seule dans la plus grande confusion. Qu’a-t-elle fait pour mériter une telle punition divine ? Un irresponsable qui laisse le cadavre de sa mère qui l’a porté 9 mois aux corbeaux .Un enfant «fou» qui se prend pour un héros alors qu’il est un zéro. Un enfant ingrat qui oublie le sein qu’il a mordu en tétant pendant deux ans. Un enfant qui laisse sa mère être enterrée par les voisins, par pitié .Un enfant qui aurait du mourir en naissant pour ne pas vivre inutilement. Oh dieu ne me donne pas pareil enfant. Amen ! ».

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App