Le gouvernement interpelle Congelcam au sujet de la flambée des prix sur le marché

Congelcam, l’entreprise qui contrôle 80% du secteur du poisson au Cameroun, est interpellée par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. Dans une note servie à l’entreprise le 15 mars 2019, le ministre du Commerce convie le président-directeur général de cette entreprise, à se faire représenter à une réunion de concertation que le ministre va lui-même présider le 20 mars 2019 à Yaoundé. Le sujet qui sera en débat concerne la « flambée des prix du poisson sur le marché ».En effet, depuis plusieurs semaines, les ménagères ont constaté une hausse du prix du poisson en catimini sur le marché. Le coût par exemple du maquereau, très prisé par les couches peu nanties, a grimpé de 1 500 à 2 000 FCFA dans certaines poissonneries. Congelcam ne sait pas encore prononcer sur la question. Selon Luc Magloire Mbarga Atangana, cette inflation du prix du poisson peut occasionner des «risques de perturbation de l’ordre social» au Cameroun. Selon les dernières données produites par l’Institut national de la statistique (INS), les quantités de poissons surgelés importées par le Cameroun en 2017, se situent à 181 678 tonnes pour une valeur de 114,3 milliards FCFA. Les opérateurs impliqués dans l’importation de ces poissons surgelés au Cameroun, s’approvisionnent principalement à hauteur de 50,6% sur le marché africain (Mauritanie, Sénégal), 12,9% en Europe (Irlande) et 19,6% en Asie (Chine).

Social

  • Mobile App