Le gouvernement a besoin de 600 milliards Fcfa pour les problèmes d'inondations à Yaoundé

Investir au Cameroun) - Le ministre de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu), Jean-Claude Mbwentchou, informe que l’Etat du Cameroun veut mobiliser 600 milliards FCFA dans le cadre de la deuxième phase du Projet d’assainissement de Yaoundé (Pady 2). Ces financements, selon le Minhdu, bénéficieront à environ 1,8 million de personnes de la ville de Yaoundé. Raison pour laquelle, en attente des 600 milliards FCFA, Jean- Claude Mbwentchou a procédé le 14 novembre 2018 à la signature d’un «Contrat de ville», le deuxième du genre, avec la Communauté urbaine de Yaoundé et les sept communes d’arrondissement. Les ressources mobilisées seront affectées à l’entretien des drains et à la gestion des déchets solides de la capitale camerounaise. Ainsi, au cours de la période 2018 – 2024, M. Mbwentchou a indiqué que l’Etat a déjà sollicité la Banque africaine de développement (BAD), qui à son tour a pu mobiliser l’Agence française de développement (AFD) et le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) pour le cofinancement du Pady 2. Le projet à terme devrait permettre la résolution des problèmes liés aux inondations et risques sanitaires fréquents à Yaoundé autour des affluents du bassin versant du Mfoundi, de la Mefou et Foulou. La première phase du Pady avait déjà permis de construire 3,5 Km du canal du Mfoundi. Elle avait été financée à hauteur de 22,3 milliards FCFA par la Banque africaine de développement.

Social

  • Mobile App