Le FMI distribue les points au gouvernement camerounais.

C’est par une audience chez le Premier ministre, chef du gouvernement, que la troisième mission d’évaluation du Programme « Facilité élargie de crédit » s’est achevée après un séjour d’une semaine à Yaoundé. Arrivée dans la capitale politique le dimanche 04 novembre 2018, la mission d’évaluation des dernières évolutions de l’économie camerounaise par le Fonds monétaire international a bouclé ses travaux hier lundi 12 novembre 2018. La délégation conduite par Corinne Delechat, chef de division au département Afrique du Fonds monétaire international, a eu des réunions techniques avec des responsables de plusieurs ministères et d’autres organisations étatiques avant de conclure hier par une séance de restitution des travaux en présence de Louis Paul Motaze, le ministre des Finances et Alamine Ousman Mey, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’aménagement du territoire. S’exprimant devant la presse au sortir de cette réunion, Corrinne Delechat a déclaré que le gouvernement camerounais s’en tire avec une bonne note au terme de cette troisième évaluation. « On est resté à des niveaux assez résilientes de croissance. On était à 3.5 en 2017, on prévoit une croissance de 3.8 en 2018, qui passera à 4.4 en 2019. Donc, on a une reprise graduelle qui est tirée par les travaux de préparation de la CAN 2019 et les activités connexes, l’amélioration de l’offre d’électricité, l’achèvement de certains des grands projets structurants, des facteurs positifs qui vont tirer la croissance sur le moyen terme ». Dans la foulée, le chef de mission a indiqué que les performances du Cameroun pourraient lui valoir une nouvelle bouffée d’oxygène financière. « Nous avons un accord de principe pour présenter le dossier au Conseil d’administration mi-décembre. Ça permettra un décaissement d’environ 46 milliards de FCFA qui s’ajoutent à d’autres de juillet pour un total d’environ 85 milliards de FCFA cette année »

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App