Le Conseil constitutionnel rejette la demande d'annulation de la présidentielle

Le Conseil constitutionnel camerounais a rejeté jeudi soir la requête introduite par l'opposant Maurice Kamto pour exiger l'annulation partielle de la présidentielle du 7 octobre.L’élection présidentielle ne se rejouera pas au Cameroun. Le Conseil constitutionnel a en effet rejeté jeudi 18 octobre les recours introduits par l'opposant Maurice Kamto pour exiger l'annulation partielle de la présidentielle du 7 octobre.La requête a été jugée "non justifiée" par tous les membres du Conseil constitutionnel "à l'unanimité", selon son président Clément Atangana. Cet organe officiel est chargé d'étudier les contentieux post-électoraux avant de proclamer les résultats de la présidentielle du 7 octobre.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App