Le bureau de l'UPC appelé à démissionner à Bafoussam

C’est une énième guerre interne qui se déroule en ce moment au sein de ce parti depuis leur dernière réunion le 10 mars à Bafoussam. Au centre des agitations des soupçons de coopération pour éliminer l’UPC des prochaines élections. Cet appel à la démission du bureau est une initiative des responsables régionaux de l’Upc qui avaient soutenu Maurice Kamto à la dernière élection présidentielle en 2018. La dernière réunion du bureau de la Coordination régionale de l’UPC pour la région de l’Ouest a donné lieu à cette décision parmi plusieurs autres résolutions. Le président de séance du jour Mr Michel Eclador Pekoua et le rapporteur Mr Fidèle Kwekem demandent la démission du bureau avec pour délai la date du 31 mars 2019. Les précédents leaders ont été débarqués par la note du ministre Paul Atanga Nji et les deux élus lors du dernier congrès n’ont rien pu faire depuis huit mois pour amener le ministre à reconsidérer sa position ce qui éveille des soupçons dans le groupe. Des soupçons de deal pour saborder l’Upc définitivement en l’excluant des prochaines échéances électorales du pays.

Social

  • Mobile App