Le blogueur Paul Chouta renvoyé à la police judiciare pour complément d'enquête

Il a été présenté à un juge le 3 juin 2019. Jusqu’à tard dans la nuit du 3 juin 2019, Paul Chouta se trouvait au Parquet de Yaoundé. Son avocat, Me Emmanuel Simh , a indiqué que le blogueur « a été renvoyé à la police judiciaire (PJ) pour complément d’enquête. Nous serons donc encore à la PJ ce matin» , a ajouté l’homme de loi. Le lanceur d’alertes a donc passé sa septième nuit en garde à vue à la direction de la police judiciaire au quartier Elig-Essono à Yaoundé. Le promoteur de la plateforme «TGV de l’info» a été interpellé le 28 mai dernier par des policiers en civil. Dans son édition en kiosque ce 4 juin, le quotidien Le Jour renseigne que l’activiste, proche du MRC de Maurice Kamto, a été arrêté sur la base d’une plainte déposée contre lui par l’écrivaine franco-camerounaise Calixthe Beyala. Le lanceur d’alertes est accusé d’avoir posté une vidéo sur sa page facebook (TGV de l’info). «La vidéo mettait en scène une altercation verbale entre Calixthe Beyala et un autre homme. L’homme dans la vidéo avait été présenté comme l’amant de l’écrivaine franco-camerounaise. Les faits se sont déroulés il y’a plus de trois mois à Douala. La plaignante reproche également à Paul Chouta d’avoir inventé une interview pour étayer la thèse selon laquelle Calixthe Beyala discutait en plein air avec son amant. Hors, l’écrivaine affirme bien qu’elle était en train de se de se chamailler avec un homme qui voulait simplement la violer», rapporte notre confrère. La journée du 5 mai étant fériée au Cameroun (Ramadan), Paul Chouta, pourrait encore passer plusieurs jours à la PJ.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App