La région du Nord-Ouest au bord d'une crise alimentaire

Depuis peu, les sécessionnistes s’attaquent aux agriculteurs dans les localités les plus reculées de la région, les empêchant systématiquement de rejoindre les champs Depuis quelques semaines, les sécessionnistes on étendu leur entreprise de terreur dans les localités les plus reculées de la région du Nord-ouest. Désormais ils s’en prennent aux villageois dans les campagnes, les empêchant de vaquer librement à leurs occupations. Interrogé par un reporter du Quotidien le Messager, Akam John Ndifor, président d’un GIC d’agriculteurs du village Medium dans l’arrondissement de Bafut raconte que «l’insécurité actuelle nous rend la vie difficile au village. Chaque lundi, les séparatistes font le tour e nous menace ? Lundi dernier, ils ont rencontré un monsieur et lui on demandé ou est son épouse. Il a dit qu’elle n’est pas la. Ils s’y sont installés. Vers 15h l’épouse es arrivée avec un panier des champs. Ils se sont rués sur le couple, les ont tabassé insinuant que l’épouse est allée aux champs le lundi».

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App