La production pétrolière de la Cemac va reculer de 370 millions de barils en 2019

Dans le dernier rapport du Fonds monétaire international (FMI) sur la Cemac publié le 24 mars, l’on apprend que la zone va connaître un recul progressif de la production pétrolière. Celle-ci passerait d’environ 370 millions de barils en 2019 à environ 330 millions en 2022. La conséquence de l'épuisement naturel de la production pétrolière de la Cemac est que, le ratio recettes pétrolières/PIB de la zone, après avoir rebondi à 7,5 % en 2018 du fait de la hausse récente des prix du pétrole, va diminuer à partir de 2019 pour s’établir à 4,5 % en 2022. Toujours du fait de cette baisse de la production pétrolière, le FMI note que, les réserves de change de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) sont tombées de 8 865 milliards FCFA en 2012 à 3 128 milliards FCFA en 2017. Cela représente une chute de 5,6 mois à 2,3 mois d’importations.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App