La journaliste de Mutations interpellée par la police est libre

Interpellée ce jeudi à son domicile par la police, Adrienne ENGONO MOUSSANG ( en tenue de couleur verte) chef service santé et environnement au quotidien Mutations a été libérée ce même jeudi. Selon des informations, lors des opérations de rafles dans son quartier -Ekounou- ce jeudi matin, la journaliste a exigé que les forces de l'ordre lui présentent un mandat de perquisition avant d'avoir accès à son domicile pour des fouilles. Elle sera par la suite embarquée et gardée à vue au commissariat du 14e à Yaoundé et accusée de rébellion.

Social

  • Mobile App