La crise Anglophone au Cameroun s'exporte en Allemagne

Alors que le Conseil de sécurité de l´ONU s´est réuni le 13 mai pour discuter de la situation humanitaire au Cameroun, la crise anglophone fait réagir aussi la diaspora camerounaise en Allemagne.Les drapeaux camerounais se lèvent aussi en Allemagne ces derniers temps. Des manifestations contre le gouvernement de Paul Biya ont eu ainsi lieu récemment à Dortmund, dans l´ouest du pays. Divisions au sein de la diaspora Kagma ne veut plus continuer à se taire. Même s´il est originaire de la zone francophone, il soutient les régions anglophones et parle d´une guerre menée contre le peuple. Mais ce n´est pas l´avis de tout le monde au sein de l´association. Depuis vingt mois de crise le conflit a fait 1 850 morts, 530 000 déplacés internes et des dizaines de milliers de réfugiés selon l´International Crisis Group. La diaspora camerounaise suit avec attention la crise anglophone.Aujourd´hui les informations circulent très vite. Justin Fonkeu, né au Cameroun, est conseiller municipal en Allemagne : “Les réseaux sociaux ont beaucoup aidé. C´est la différence entre aujourd´hui et les années 90. Avant, il n´y avait que des médias liés au pouvoir en place et toute l´information provenait uniquement du gouvernement. Mais aujourd´hui, quand l´armée est descendue dans la rue et a tué beaucoup de civils, nous l´avons tout de suite su grâce aux réseaux sociaux.”L´homme qui est membre du parti des Verts organise des réunions d´information sur la situation politique camerounaise pour sensibiliser ses collègues allemands. Selon lui, il faut revoir l´aide au développement tant que la situation ne se sera pas améliorée.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App