l'Union Européenne hausse le Ton au Cameroun

Déclaration de la haute représentante, Federica Mogherini, au nom de l'UE sur la détérioration de la situation politique et sécuritaire au Cameroun L'arrestation et la détention prolongée de plusieurs dirigeants d'un parti de l'opposition, dont son leader Maurice Kamto, et d'un nombre important de manifestants et de sympathisants, ainsi que l'ouverture de procédures disproportionnées à leur encontre devant la justice militaire, accroît le malaise politique au Cameroun. L'état de droit demande une justice équitable et la libération des détenus à l'encontre desquels des preuves probantes ne peuvent être présentées.La persistance de la violence et des violations des droits de l'homme dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest du Cameroun a causé un nombre inacceptable de victimes et un impact lourd en termes humanitaire et économique.L'émergence de discours de haine basés sur l'appartenance ethnique, tenus par certains médias et acteurs politiques, dont récemment un membre du gouvernement, est un facteur additionnel d'inquiétude.La réponse aux défis importants auxquels le pays est confronté ne pourra que passer par un dialogue politique inclusif et dans un contexte de respect des libertés fondamentales et l'Etat de droit. Ceci constitue également le socle pour le partenariat entre le Cameroun et l'UE, au bénéfice de tous les Camerounais. L'UE soutiendra toute initiative dans ce sens. Mon commentaire: Vous remarquerez que l’Union Européenne était très silencieuse depuis. Cette sortie intervient 5 jours après La Tribune d’une trentaine d’avocats européens, européens canadiens et américains dans le journal Le Monde qui appelaient l’Union Européenne à prendre des sanctions contre le régime Biya si KAMTO et ses partisans. Ça c’est le premier acte en langage très diplomatique. Ce n’est pas la représentation régionale Afrique Centrale qui réagit mais la hâte représente. Maintenant attendons voir la réaction de NGOH NGOH et Atanga Nji dans les prochaines heures. La convocation de Maurice KAMTO aujourd’hui alors que ce n’était pas prévu visait simplement à montrer aux secrétaire d’état américain aux affaires africaines, Tibor Nagy qu’ils s’en foutent. Les régimes qui sombrent sont souvent très peu lucides.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App