L'Honorable Ndongo Essomba du RDPC, traîné en justice pour fraude immobilière

Un collectif d’entreprises a récemment déposé une citation directe au Tribunal de Première Instance de Yaoundé, contre le député Jean Bernard Ndongo Essomba. Dans son numéro en kiosque le 19 mars 2019, l’hebdomadaire Kalara rapporte que le 30 novembre 2018, un collectif d’entreprises a déposé une citation directe au Tribunal de Première Instance (TPI) de Yaoundé centre administratif, contre l’honorable Jean Bernard Ndongo Essomba, député RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais) et président du groupe parlementaire du parti au pouvoir à l’Assemblée Nationale, l’homme d’affaires Pascal Monkam ainsi que la notaire Me Brigitte Suzanne Fotso Meku Tagako. Ils sont accusés de fraude foncière, vente de bien d’autrui, escroquerie foncière, destruction, trouble de jouissance et violation de domicile. L’affaire est relative à la vente d’un immeuble jouxtant l’hôtel La Falaise de Yaoundé, par la Société Civile Immobilière (SCI) en abrégé SCI Foch SARL, à l’homme d’affaires Pascal Monkam.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App