L'homme politique Jean Marc Ngoss supplie Paul Biya de libérer Maurice Kamto

Dans une vidéo, le président national du Parti de l’Esprit d’avril 48 (PEA48) préconise la signature d’une loi d’amnistie « afin que les Camerounais se réconcilient ». Jean Marc Ngoss supplie Paul Biya pour la paix au Cameroun. Dans une vidéo qui dure 4 minutes et 18 secondes, le président national du Parti de l’Esprit d’avril 48 (PEA48) « implore » le président camerounais. Dans le message déclamé sur fond de musique (« Liberté » d’Anne-Marie Nzié) demande à Paul Biya de « tout faire pour pacifier le pays en ce moment ». Il lui présente un pays en situation de « crise sociale », un peuple « martyrisé par quelques prébendiers qui profitent des grâces du régime ». Ses requêtes concerne aussi les leaders politiques emprisonnés. « Je vous implore de libérer les mis en cause dans le cadre de la marche blanche. Oui recevez les dans le cadre d’une audience publique. Recevez les mis en cause dans le cadre de la crise anglophone. Car un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès. Le pays est fissuré. On parle de tontinards, de sardinards, comme si on aurait pu ensemble parler de ça du temps de nos pères-fondateurs ».

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App