L'entreprise CONGELCAM refuse d'appliquer les nouveaux prix arrêtés par le gouvernement

Le leader camerounais de l’importation, la distribution et la vente des produits de mer ne s’est toujours pas arrimé aux prix fixés le 20 mars 2019 par le gouvernement. CONGELCAM a-t-il engagé un bras de fer avec le gouvernement ? A cette réponse, l’hebdomadaire Repères par l’affirmative. Dans son numéro du 25 mars 2019, le journal renseigne que le leader camerounais dans le secteur de l’importation, la distribution et la vente des produits de mer refuse d’appliquer les nouveaux tarifs homologués par le ministère du Commerce (MINCOMMERCE) au cours de la réunion du 20 mars à Yaoundé avec les opérateurs du secteur.Un communiqué publié à la suite de cette concertation par le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana indique que le kilogramme de maquereau 20+ coûte désormais entre 1000 et 1200 FCFA à Douala et Yaoundé. Le thon moyen est à 700 FCFA. 750 FCFA pour le kilogramme de sardine, le bar corvina gros calibre à 1350 FCFA et le bar calada gros calibre à 350 FCFA dans les deux principales villes du pays.Or, constate notre confrère, les points de vente de CONGELCAM, dont les responsables avaient pris part à la réunion sus évoquée, ne sont pas arrimés à la nouvelle donne. Conséquence, le MINCOMMERCE a sévi. «La poissonnerie CONGELCAM du marché du Mfoundi à Yaoundé a été scellée le 22 mars 2019 par la Brigade nationale de contrôle et de répression des fraudes du ministère du Commerce. Décision prise après avoir constaté l’augmentation du prix du poisson corvina, de 1350 FCFA à 1500 FCFA le kilogramme.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App