L'archevêque métropolitain de Yaoundé remonté contre ceux qui se servent du pays

Lors de son homélie pascale, Mgr Jean Mbarga a indiqué que les uns et les autres doivent prendre exemple sur le Christ, en se donnant en sacrifice pour l’intérêt du pays. Les mauvaises pratiques qui ont cours au Cameroun ont été au menu de l’homélie de l’archevêque métropolitain de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga. Le 21 avril 2019 en s’adressant aux fidèles venus célébrer la pâques, il a condamné ces personnes qui se servent du pays et qui ne se mettent pas au service de celui-ci. «Il est important que le modèle du Christ mort et ressuscité, nous appelle à un grand sacrifice de nous-mêmes, pour l’intérêt commun, pour notre pays ou pour la chose publique», a-t-il déclaré. Mgr Jean Mbarga a rappelé que le Cameroun dispose déjà des ressources. Ce qu’il faut faire c’est de procéder à une redistribution équitable. «Si tout le monde se met à tout prendre pour soi la chose publique, abusivement, il sera impossible de vivre ensemble…On ne peut être heureux tout seul», a-t-il ajouté. L’archevêque métropolitain de Yaoundé qui recommande le sacrifice pour parvenir à la construction de l‘avenir du pays sur un fondement solide, a appelé tous les camerounais à faire du maintien de la paix, une priorité. Mgr Jean Mbarga a aussi eu une pensée pour les pays qui connaissent la guerre.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App