Kribi :les jeunes du pays et de la diaspora unis autour du patriotisme

Ma patrie d’abord. Ce slogan a été repris en chœur le 16 Février 2019 à Kribi par des centaines de jeunes décidés de défendre leur pays. C’est à l’invitation du Mouvement de défense de la patrie MODEPA que des centaines de jeunes scolarisés ou non du pays et de la diaspora ont pris part à cette rencontre patriotique nationale de la place des fêtes de Kribi. Le MODEPA a mis un accent sur la protection, la défense des institutions de l’État et à la sauvegarde de la patrie à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Pour Georges Clément Mbita fondateur de ce mouvement, “la patrie est unique. On a pas deux patries et nous devons tout faire pour qu’elle ne soit pas déstabilisée. Ça commence par la lutte contre le tribalisme et puis certains comportements qui sont les vecteurs de tensions”. Raviver la flamme patriotique au travers des thématiques suscitant chez les jeunes l’attachement fort à la patrie et des communications publiques et spéciales le message est passé à Kribi comme une lettre à la poste sous le regard des autorités de la ville. Mamadou Boukar Alifa, représentant du Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, a salué cette initiative tout en exhortant les promoteurs à se rapprocher des structures de l’État: “le MODEPA doit s’élargir sur toute l’étendue du territoire national car le patriotisme c’est chaque jour. Qu’ils s’associent aux structures de l’État pour pouvoir poursuivre cette œuvre-là dans les établissements scolaires et universitaires et même dans les familles”. Prochaine étape Washington aux États-Unis d’Amérique pour la poursuite et la diffusion de cet esprit patriotique à travers le monde.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App