JIF2019: A Maroua, les femmes reclament plus de place aux prochaines élections

Elles ont formulé des plaidoyers pour une plus grande représentativité et réclament un accès gratuit à la césarienne. Le combat continue pour les femmes de la région de l’Extrême-Nord. Au-delà de la parade et de la remise des prix des meilleures pendant les activités qui se sont déroulées pendant la semaine à elles consacrées, les femmes massivement sorties pour la réussite de cette fête, ont plaidé pour un accès gratuit à la césarienne et à une plus grande représentativité aux prochaines échéances électorales. C’est que les femmes issues de toutes les couches sociales et socio professionnelles des trois communes d’arrondissements de Maroua ont battu le pavé de la place des fêtes lors de la célébration de la 34ème édition de la journée internationale de la femme sous le regard admiratif du public et en présence des autorités administratives dont Midjiyawa Bakari, gouverneur de la région de l’Extrême-Nord. Une occasion de présenter leurs préoccupations au-delà des moments festifs.

Social

  • Mobile App