Grand-Nord:le mindef à l'assaut de la criminalité

Le Cameroun préoccupé par le regain de vitalité de Boko haram à l’Extrême-Nord, depuis près de trois mois déjà, le groupe terroriste multiplie les assauts dans cette partie du territoire. La dernière exaction date du mercredi 22 mai, veille de l’arrivée du Ministre de la Défense à Kousseri, dans le Logone-et-Chari. La réaction des forces de défense à été immédiate. Elles ont procédé à un ratissage complet qui a abouti à la mise en déroute des assaillants et à la saisie d’un important stock d’armes de guerre et artisanales.Les causes des assauts La recrudescence des assauts du groupe a plusieurs raisons dont la saison sèche qui assèche les cours d’eau et favorise leur mobilité. La recherche de ravitaillement et d’approvisionnement qui pousse ses membres à sortir des bois. La nébuleuse s’appuie sur quelques butins de guerre grappillés ça et là. Dans ses attaques on dénombre quelques victimes dans les rangs, avec notamment un soldat lors de la récente attaque, qui a sauté sur une mine anti-personnelle. Une situation préoccupante pour le Cameroun qui entend mobiliser davantage les troupes opérationnelles.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App