Garoua :les femmes dans la rue pour réclamer de l'eau

Les femmes du secteur n°4 de Gaoua ont marché dans les artères de la ville le 11 février 2019 pour réclamer le retour de l’eau dans les bornes fontaines interrompue. Depuis des mois, plus aucune goutte d’eau. Gaoua : Des femmes dans la rue pour réclamer de l’eau « On veut de l’eau à Djindjinlin, » ! C’est sur ce ton que clamaient des femmes du secteur n°4 Djindjinlin dans les artères de la ville de Gaoua. Elles ont marchée de leur quartier jusqu’à la mairie de Gaoua pour exprimer leur colère suite aux coupures d’eau à Djindjinlin. Elles ont été reçues par le premier responsable de la commune, Fiacre Kambou. Arrivées avec des bidons de 20 litres vides, elles ont fait savoir au maire qu’elles sont venues pour lui exprimer leur cri du cœur, lui dire qu’elles vivent une situation de manque d’eau depuis trois mois de cela à Djindjinlin. Pascaline Da, représentante des femmes, a signifié au maire et au chef d’agence de l’ONEA que « pour avoir de l’eau au quartier Djindjinlin, il faut se lever à 1H du matin, parcourir de longues distances vers l’ENEP ou vers le lycée et c’est dur pour nous les femmes ».Le maire de Gaoua, Fiacre Kambou, qui a échangé avec elles, se bien conscient de ce problème d’eau au secteur n°4 quartier Djindjinlin tout comme dans beaucoup d’autres secteurs de la ville de Gaoua. Il rassure que la mairie travaille en étroite collaboration avec l’ONEA pour résoudre ces coupures d’eau. Pour le chef d’agence ONEA de Gaoua, Ferdinand Nabié, ce problème fait suite à une panne d’une borne fontaine. Son équipe à pied d’œuvre pour résoudre cette panne. Il a par ailleurs promis aux femmes que cette situation connaitra une issue favorable rapidement.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App