Fraude : Le ministère de l'enseignements supérieur détecte 63 faux diplômes

L’annonce a été faite au terme de la 91ème session ordinaire de la commission nationale d’évaluation des formations dispensées à l’étranger, le 26 avril 2019 à Yaoundé. Tous les diplômes examinés jusqu’au 26 avril 2019 par la Commission nationale d’évaluation des formations dispensées à l’étranger du ministère de l’enseignement supérieur n’étaient pas des vrais. Face à la presse conviée le 26 avril 2019 à la salle des actes de l’Ecole normale supérieure de Yaoundé pour le bilan de sa 91ème session, la commission a déclaré que 63 faux diplômes ont été détectés dans le lot des 426 dossiers examinés. « Ce sont les baccalauréats qui ont été réalisés dans certains pays en majorité. Nous étions obligés après avoir saisi les autorités compétentes de ces pays, de rejeter ces dossiers », a expliqué au micro de la CRTV-Télé le président de la commission et secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur, le Professeur Wilfried Gafsa. L’on a aussi appris que pendant l’évaluation 5 dossiers ont été rejetés. 357 équivalences on été accordées. L’opération vise à n’admettre sur le fichier national des diplômés que les compatriotes ayant suivi à l’étranger des circuits de formation connus et référencés par le système camerounais.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App