Fête du travail: Le gouverneur de l'Est interdit le défilé des moto-taximen à Bertoua

Au moment où ils s’apprêtaient à participer aux défilé, les moto-taximans ont été refoulés par les forces de maintien de l’ordre ce 1er mai 2019 à la place des fêtes. Pour les acteurs de ce corps de métier, ils viennent d’essuyer une véritable humiliation pour avoir été ignorés par l’autorité administrative à la tête de la région de l’Est. En effet, au moment où les moto-taximen s’apprêtaient à défiler à bord de leurs engins en tant que travailleurs comme tous les autres, les forces de maintien de l’ordre déployés sur les lieux leur ont transmis le message de Grégoire Mvongo. Furieux, ils ont manifesté leur déception par des klaxons à tue-tête durant de longues minutes. Leur insistance n’a pas pu empêcher les policiers et gendarmes de les écarter, exécutant l’instruction du gouverneur. Interrogé sur ce désaveu, un responsable du comité d’organisation de cette 133ème édition de la fête international du travail n’a pas pu expliquer les mobiles qui ont conduit le gouverneur à prendre cette décision à la dernière minute alors que le défilé tirait à son terme. C’est donc avec un goût amer que les moto-taximen de la ville de Bertoua ont quitté la place des cérémonies. À la fin de l’évènement, le gouverneur n’a pas souhaiter s’exprimer face à la presse pour apporter des éclairages sur sa décision.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App