[Faits divers] Yaoundé : Une bande de 5 présumés malfrats interpellée par la police

De présumés malfrats ont été présentés à la presse le 16 mars à l’hôtel de police d’Ekounou à Yaoundé. Tous des repris de justice, ils ont semé la terreur dans les quartiers Nkoabang, Kondengui, Emombo et Essos avant d’être appréhendés suite à une opération de contrôle quotidienne menée par les éléments de l’hôtel de police d’Ekounou, à la demande du Délégué Général à la Sûreté Nationale (DGSN). «La patrouille anti-gang, de passage dans la zone de Carrosselle, a interpellé un taxi, qu’elle a trouvé suspect. Lors de la fouille, on a trouvé sur le nommé Ondoa un pistolet de marque Brans 33. Après exploitant, nous avons découvert que c’est un repris de justice pour vol aggravé. Ça nous a permis de mettre la main sur d’autres personnes qui agressaient les populations», a expliqué Irène Christine Mindjom, commissaire de police chef du commissariat N4 d’EKounou, dans l’arrondissement de Yaoundé 4è. Et d’ajouter : «ils interceptaient les passagers des mototaxis. Soit ils s’en prenaient à des couples tard dans la nuit. Ils les braquent et les spolient. On a eu du mal à mettre la main sur d’autres personnes. Il y en a qui étaient en prison, sortaient pour la corvée libre, et profitait pour opérer et retourner en prison».

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App