[Faits Divers] un jeune bachelier écrasé par un grumier à Ebolowa

Césaire Shaga n’ira jamais à l’université de son choix comme il l’avait tant rêvé… Le jeune homme originaire de l’ouest a été heurté hier aux environs de 19h30mn par un grumier au « carrefour Samba » d’Ebolowa alors qu’il rejoignait son domicile après une journée bien chargée. Après la proclamation des résultats du Baccalauréat il y a quelques semaines, le jeune Césaire a nourri plusieurs ambitions quant à la suite de ses études supérieures : malheureusement, l’homme propose et Dieu dispose, il n’y aura jamais de suite dans le parcours académique du jeune homme. Pour essayer d’amortir les frais liés à ses études, Césaire s’était fait vendeur ambulant de pain, d’œufs, d’avocats et de mayonnaise dans les rues d’Ebolowa. C’est de retour de cette activité passagère qui occupait les journées du jeune homme que la mort frappera à sa mort et l’emportera sur le champ.Au carrefour Samba, lieu du drame, le corps aplati du jeune Césaire, écrasé par un grumier « fou » sera emporté quelques minutes après le drame par les forces de l’ordre et les sapeurs-pompiers alertés, pour séjourner à la morgue de l’hôpital régional en attendant la suite des enquêtes. Ses proches et voisins alertés,arrivés sur les lieux, se souviennent du jeune homme comme « un enfant calme, posé et battant », des qualificatifs que Césaire emportera malheureusement avec lui,laissant derrière une famille éplorée. Quant au chauffeur de l’engin du crime, chauffeur au compte d’une scierie du coin, il répondra de ses actes devant les instances compétentes. Un mort de plus, un mort de trop qui intervient malgré la mesure préfectorale qui interdit à ces engins de traverser la ville avant 22 heures : comme quoi, l’impunité a fait croire à certains que les textes administratifs et le code de la route sont juste bons pour les poltrons

Website to visit

Social

  • Mobile Apps