[Faits Divers] un fusil retrouvé dans la salle de classe d'un lycée de Babadjou

C’était le lundi 2 septembre 2019, le jour de la rentrée scolaire. Un fusil de fabrication artisanale avait été retrouvé dans une salle de classe du lycée bilingue de Batchoua, dans l’arrondissement de Babadjou, dans la région de l’Ouest Cameroun. C’était le jour de la rentrée scolaire. Le quotidien La Nouvelle Expression en kiosque ce mercredi 4 septembre raconte que, le «lundi 2 septembre 2019, alors que le proviseur procédait à l’ouverture des différentes salles de classes pour l’accueil des élèves, il découvrira dans l’une d’elles, un fusil de fabrication artisanale. L’arme était soigneusement posée dans un coin». Cette localité de Batchoua est frontalière à celle de Santa dans le Nord-Ouest du pays; l’une des régions en crise depuis septembre 2016 au Cameroun. Du coup, le fait que l’arme se retrouve dans cette salle de classe incrimine les rebelles séparatistes. D’autant plus qu’auparavant, ils ont souvent fait des incursions dans cette région. Certaines personnes pensent que l’acte aurait été posé par les séparatistes pour créer de la frayeur dans les esprits des apprenants.«La possibilité d’un acte commis par les combattants séparatistes tient surtout de ce que régulièrement, ces hors-la-loi effectuent des incursions dans les localités voisines des régions du Nord-Ouest. Le département de Bamboutos en général et l’arrondissement de Babadjou en particulier a été plusieurs fois leur cible. En plus de la gendarmerie de Babadjou, un lycée avait été attaqué. Lors d’une descente punitive le 5 février 2019, le groupe rebelle avait brûlé le bâtiment administratif et salle informatique du lycée bilingue Zavion», rapporte le quotidien.Du moins, une enquête a été ouverte après que le proviseur ait alerté les autorités administratives de la localité.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps