[Faits divers] Trois Camerounais aux arrêts au Bangladesh pour feymania

D’après les sources policières du Bangladesh, ces camerounais font partie d’un réseau international d’arnaque. Depuis la journée du 24 juillet 2019, trois camerounais vivant au Bangladesh sont aux arrêts. La police de ce pays leur reproche des faits de feymania. On apprend de celle-ci, que les mis en cause sont des membres d’un réseau international d’arnaque. Lors de l’interpellation dans leur domicile, les du bataillon d’intervention rapide de Bangladesh ont mis la main sur plusieurs coupures de milliers de dollars contrefaits. Une fois mis aux arrêts, les trois camerounais ont fait des aveux. Ils étaient d’abord au Vietnam puis, en Birmanie. C’est donc avec un passeport en cours de validité, qu’ils entrent au Bangladesh. Là-bas, ils se présentent comme étant des footballeurs professionnels, venus faire des tests de recrutements dans les équipes locales. La police du Bangladesh révèle que les mis en cause opèrent dans leur pays depuis 2017. Ils ciblaient entre autres des hommes d’affaires et des opérateurs économiques. Ils disaient pouvoir multiplier par 10 voire 100 leurs fortunes. Aujourd’hui ils sont détenus dans un commissariat de la ville de Dacca. Il convient de rappeler, que la police allemande a aussi mis la main sur un réseau camerounais de fraudeurs. C’était le mois dernier, c’est-à-dire en juin. Ledit réseau utilisait de façon frauduleuse des cartes de crédit dans la région de Stuttgart. Les camerounais mis en cause se servaient desdites cartes pour acheter des produits et tickets de transport sur internet. Les mis en cause étaient respectivement âgés de 26, 27 et 33 ans.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps