[Faits divers] Sud-Ouest : 26 enfants sauvés des mains de leurs ravisseurs à Limbé

Recherchés depuis plusieurs semaines, ces enfants ont été retrouvés dans un quartier de Limbé dans le Sud-Ouest. La ville de Limbé, célèbre pour ses plages de sable noir et ses vagues de l’océan Atlantique, tant à devenir également connue pour toute sorte de trafic. La preuve : 26 enfants viennent d’être sauvés d’un réseau de trafic, apprend-on. Recherchés depuis plusieurs semaines, ces enfants ont été retrouvés dans un quartier de Limbé dans le Sud-Ouest. Ils seraient tombés sur un appât. Les ravisseurs pour les emmener, ont promis un meilleur avenir à leurs parents. Ainsi sont-ils partis de leur quartier à Bafaka dans le département du Ndian pour suivre leurs bienfaiteurs de fortune. Malheureusement pour eux, » les promesses qui leur avaient été faites se sont transformées en cauchemars. Ils étaient utilisés pour le ménage, les services à domiciles et autres activités agricoles. Ils étaient gardés à Duck Yard, un quartier de Limbé », relate notre source. Il y a quelques jours, une alerte avait été lancée par le délégué départemental des affaires sociales de Ndian. Il informait les élites d’Ekondo titi de la disparition de 15 enfants, tous originaires du village Pondo Balue. Deux présumés trafiquants étaient déjà détenus à la brigade de gendarmerie de Limbé alors que les enquêtes étaient ouvertes. Les auteurs présumés de ces trafics Les auteurs présumés de ces trafics sont deux femmes ; Mokube Shalotte Bottech âgée de 41 ans, Mbotake Vivian Ndalle âgée de 40 ans et un homme. Ils avaient expliqué aux parents des victimes qu’ils envisagent aider leurs enfants en les emmenant continuer leurs études dans la ville de Limbé. Mais une fois les enfants regroupés, toutes ces promesses se sont envolées. La Brigade de recherches de Limbé a arrêté les ravisseurs, ils sont gardés à vue. Les enfants dont les âges varient entre 09 et 14 ans sont retournés en famille, après leur libération.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps