[Faits divers] Près d'un demi-hectares de Chanvre détruit dans la région de l'ouest

Cette plantation appartient à Marcus Pallifack, 62 ans, vivant à Balessing dans l’arrondissement de Penka-Michel. Une plantation de chanvre indien a été détruite dans la région de l’Ouest, annonce Cameroon Tribune. D’après le quotidien à capitaux publics, une forte équipe des forces de maintien de l’ordre a débarqué ce weekend chez Marcus Pallifack, 62 ans. L’opération s’est déroulée à Balessing dans l’arrondissement de Penka-Michel. Une dizaine de sacs séchés de chanvre indien Les fouilles effectuées dans son domicile vont déboucher à la saisie d’une arme à feu et d’une dizaine de sacs séchés de chanvre indien. Les forces de l’ordre vont aussi faire appel à des renforts pour dessoucher les plants de chanvre indien qu’ils ont trouvé dans le champ du maître des lieux. Près d’un demi-hectare de chanvre, prêt à être récolté. « Si on défrichait le champ avec les machettes, les boutures pouvaient encore pousser. Nous avons donc dessouché des mains tous les plants avec leurs racines ». Explique Adray Epenté Tazeu, l’inspecteur général des services du gouverneur. Il représentait lors de cette mission, Augustine Awa Fonka, le gouverneur de la région de l’Ouest. Des produits détruits par incinération Cette opération qui a duré près de 4 h a abouti à une récolte qui a été transportée dans trois camions à la décharge d’hysacam. Là-bas, cette récolte de chanvre indien a été détruite par incinération. Cette opération coup de poing menée à la suite d’un renseignement judicieux. Lequel a permis de détruire une plantation qui se trouvait à proximité de deux établissements scolaires. D’après Adray Epenté Tazeu, il est s important de sensibiliser la population des dangers auxquels elle se livre en consommant des stupéfiants. Les auteurs de cet acte ont assisté à la destruction de leur production avant d’être mis à la disposition de la justice.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App