[Faits divers] Ouest : le gouverneur met en garde contre la vindicte populaire

Awa Fonka Augustine invite les populations à se référer uniquement aux autorités compétentes pour toutes récriminations. Il tire la sonnette d’alarme contre la justice populaire. Dans un communiqué rendu public le 16 septembre 2020, le gouverneur de la région de l’Ouest constate une recrudescence des cas de vindicte populaire et d’abandon de corps souvent non identifiés. Awa Fonka Augustine s’insurge contre cette pratique et rappelle aux populations que la justice populaire est formellement interdite par la loi. Il les invite par conséquent à se référer uniquement aux autorités compétentes pour toutes récriminations. Quant aux corps abandonnés très souvent découverts dans un état de décomposition avancée, le gouverneur de l’Ouest appelle les familles à faire preuve d’humanisme et de solidarité par un suivi affectif et médical de leurs proches pour mettre fin à ce phénomène. Il faut dire que depuis plusieurs décennies, la vindicte populaire a pris de l’ampleur au Cameroun. Il n’est pas rare de rencontrer dans les métropoles du pays des corps humains abandonnés après des bastonnades infligées par des populations en furie. Ces dernières justifient cette pratique à cause d’une justice indolente et corrompue par leurs présumés bourreaux.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App