[Faits divers] Olembé : Bientôt une nouvelle gare routière

Des travaux ont été entamés pour accueillir les voitures des agences de voyages installées dans les quartiers Etoudi, Tongolo et Manguiers. Le quartier Olembé abritera la nouvelle gare à Yaoundé. L’espace de 2.5 hectares sera occupé par les agences de voyages installées dans les quartiers Etoudi, Tongolo et Manguiers au lieudit Carrefour sorcier. C’est depuis le mois de décembre que les travaux ont été lancés sur le site de construction. Ayant quatre mois pour achever les constructions, les travaux devraient être terminés en mars. Rendue sur le terrain au lieudit « entrée mosquée » au quartier Olembé, le lundi 06 janvier 2020, des Caterpillars sont visibles sur le lieu de construction. Grâce aux allers-retours de ces engins, le sol est progressivement aplani et recouvert de gravier. C’est depuis 2012 que des études ont été effectuées pour la construction de ce nouvel emplacement. En 2020, de nouveaux aménagements sont prévus. Ils doivent prendre en compte l’élargissement de la gare routière proprement dite. D’une source introduite à la Communauté urbaine de Yaoundé, nous avons reçu quelques informations sur la construction de ce nouvel espace. Il est prévu des espaces aussi bien pour les agences de voyages ayant des moyens que pour les petits transporteurs : « des halls d’embarquements, des espaces pour garer leur bus doivent être aménagés. Des plateformes pour les petits transporteurs qui desservent les petites localités ou qui travaillent individuellement seront construits. » Des aires d’attentes et de repos sont prévues pour les grumiers qui ne sont pas autorisés à traverser la ville à une certaine heure. Il est également envisagé une petite aire pour la vente en gros ; une plateforme pour le stockage des matériaux et des vivres frais. C’est sur cette aire que devraient se faire les échanges entre les grossistes, les producteurs et les revendeurs. Il est aussi prévu un bâtiment pour l’hébergement. Des aires de restauration sont aussi prévues. Des galeries marchandes pour vendre tout ce qui accompagne l’activité de transport. Les voyageurs y pourraient retrouver des produits de première nécessité. La société de transports et d’équipements collectifs de Yaoundé (Stecy SA) et le Bus rapide transit (Brt) devaient y être délocalisés. Selon notre source, ces principaux modules devraient rester. Des modifications concerneront beaucoup plus l’augmentation de la capacité des aires de stationnement. Pour le moment, rien n’est arrêté de manière définitive. L’occupation de cet espace par des vendeurs de sables est l’un des freins à l’avancée des travaux.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps