[Faits divers] Les vendeurs de ‹‹ porte monnaie magique ›› font fureur sur la toile

La toile camerounaise s’amuse sur un nouveau phénomène. Celui du porte-monnaie magique. Un gadget qui peut générer des billets après invocations aux génies, comme le rapportent des marabouts. Un porte-monnaie magique capable de générer plusieurs billets de banque, en voilà qui devrait en intéresser plus d’un en ces temps de crise. L’astuce consiste à produire une quantité de billets de banque chaque jour si son propriétaire consent en retour à certains sacrifices. Pour que l’article tienne ses promesses en effet, l’acheteur doit utiliser une certaine somme, dont le montant est fixé par son gourou, sous 24 heures. Un gourou qui est donc à l’origine de la publication sur la toile et qui commence à faire fureur notamment au Cameroun. Des techniques qui, selon le professeur Herman Nyeck Liport, parapsychologue et spécialiste de la métaphysique, sont réservées aux initiés et instrumentalisées par certains pour détourner l’argent des naïfs. « Rien n’est gratuit dans le paranormal » « Ce phénomène existe réellement mais il est réservé aux initiés et tout cela s’accompagne de pactes car rien n’est gratuit dans le paranormal. Ceci pour vous dire qu’un vrai portemonnaie magique ne court pas les rues. Généralement, quand tu as un portefeuille magique, cela ne multiplie pas les billets mais cela te permet d’avoir en permanence des opportunités de gagner de l’argent », souligne-t-il au micro de Sputnik. De plus en plus, des jeunes, d’une vingtaine d’années en général, sont tentés par ce raccourci qui mènerait à la réussite financière. À en croire de nombreux récits qui alimentent les réseaux sociaux, attirés par l’appât du gain facile, certains ont malheureusement mordu à l’hameçon. Florent M, 29 ans, promoteur d’une entreprise de design graphique, y a échappé de justesse. « Un marabout béninois m’avait contacté sur Messenger pour me proposer un porte-monnaie magique à 500 000 francs CFA. Nous avons échangé. J’étais intéressé au départ mais au moment de conclure l’affaire, je me suis rétracté», relate-t-il à Sputnik.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App