[Faits divers] Le corps sans vie d'un Tchadien découvert à Ngaounderé

Selon l’équipe médicale des urgences de l’hôpital régional de Ngaoundéré, il est mort des suites de maladie. Le tchadien dont le corps a été retrouvé sans vie à Ngaoundéré aux premières heures du vendredi 20 mars 2020, s’appelait Rimbarbé Bernard. Il était âgé de 27 ans. Et c’est précisément au lieu-dit carrefour cinema Adamaoua, que sa dépouille a été découverte. Dans les colonnes de notre confrère Cameroon tribune, un riverain essaie de relater ce qui s’est passé. «L’homme était allongé sur le sol près de la route, et comme nous avons constaté qu’il était déjà mort, nous lui avons mis une couverture pour couvrir le corps avant d’alerter les autorités», raconte-t-il. Mis au courant de la situation, une équipe médicale ayant dans sa délégation le procureur de la République et des éléments de la Division régionale de la Police judiciaire, s’est rendue sur les lieux pour constater les faits. Il ressort donc que Rimbarbé est mort des suites de maladie. Des médicaments et un carnet médical ont été trouvés sur le défunt. «Le corps est demeuré intact, il n’y a eu aucun prélèvement d’organe. Les investigations ont montré qu’il est mort des suites d’une maladie», déclare dans les colonnes de Cameroon tribune Hermine N, infirmière aux services d’accueil des urgences de l’hôpital régional de Ngaoundéré. L’autre découverte faite sur le corps du défunt est un bulletin de levée d’écrou qui atteste qu’il est sorti de la prison centrale de Ngaoundéré. Et la date de sortie de la prison est, le 3 décembre 2019. Il y avait séjourné pour viol en coaction et menaces simples. L’ordre de sa mise en liberté a été signé par le magistrat Souleyman M, le 28 novembre 2019. Toutefois une enquête a été ouverte pour connaître au mieux les circonstances de son décès.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps