[Faits Divers] l'exhumation des corps créé des échauffourées à kribi

Les populations du village Bilolo dans la région du Sud s’indignent du fait que les engins détruisent les tombes des siens sans notification préalable, renseigne le journal Mutations en kiosque ce mardi 9 juillet 2019. Les villageois de Bilolo dans l’arrondissement de Kribi II au Sud Cameroun n’ont pas du tout apprécié le fait que les engins soient venus détruire les tombes de leurs défunts sans avertissement ni consentement ce mercredi 3 juillet 2019. En effet, indique le journal de Georges Alain Boyomo, le lancement officiel de l’opération d’exhumation et de ré-inhumation se situe dans le cadre du « projet d’aménagement de la route Kribi-Grand Zambi, longue de 53 km et qui dessert la ville de Kribi à celles de Bipindi et Lolordrf ». Ce projet qui va sans doute bénéficier aux habitants et environnants de la cité balnéaire n’est pas du gout des membres de familles des défunts. « Je suis très indigné par cette manière de procéder. Je m’insurge contre le fait que les tombes de mes parents soient démolies à mon insu », s’indigne Daniel Mvoula dans les colonnes du journal.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App