[Faits divers] L'ex maire de Ngambé et son receveur municipal épinglés par le TCS

Ils sont poursuivis par le Tribunal criminel spécial (TCS), pour des faits de détournement présumé de la somme de 101 millions de FCFA entre 2005 et 2011. Antoine Thomas Joseph Logmo et Etienne Gwet Nguidjoi, méditent leurs sorts depuis bientôt neuf mois à la prison centrale de Yaoundé Kondengui. Ils sont poursuivis par cette instance pour des faits de prévarication présumée d’argent alors que les deux personnalités occupaient respectivement les fonctions d’exécutif communal et receveur municipal. En rappel, la commune de Ngambé est située dans le département de la Sanaga-Maritime, région du Littoral. Démêlées judiciaires L’audience du 29 juillet dernier n’a pas duré à cause de l’absence de l’avocat de la défense. Cependant, les deux accusés sont apparus dans la salle avec une mine assez incertaine. L’on a appris que la prochaine audience est programmée pour le 09 septembre 2020. Les deux anciens collaborateurs seront alors fixés sur les réels motifs qui les accablent. Mais en avance, le rapport d’enquête établi par le juge d’instruction du TCS fait savoir que ces poursuites judiciaires proviennent de l’audit fait dans la commune de Ngambé entre 2007 et 2011 sur la gestion de l’ordonnateur et le receveur municipal. De nombreuses irrégularités avaient alors été décelées. On parle d’une gestion calamiteuse et opaque des ressources financières de l’ordre de 101 millions de FCFA. Des dépenses engagées sans pièces comptables. Affaire à suivre.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App